Les tombeaux Saadiens, dernier vestige de la dynastie saadienne à Marrakech

marrakech

Les tombeaux Saadiens représentent l’un des rares vestiges de la puissance et même du raffinement de la dynastie Saadienne qui a régné sur la ville de Marrakech http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/ pendant son âge d’or, entre 1524 et 1659. Situés non loin de la mosquée de la Kasbah, dans la médina, les tombeaux saadiens ont été épargnés par la volonté de faire disparaitre des traces de cette dynastie. En effet, au début du 18e siècle, le sultan Moulay Ismail régnait sur Marrakech et il décida de faire disparaitre tout ce qui représentait ou plutôt rappelait la magnificence de la dynastie Saadienne. L’un des moyens d’atteindre cet objectif a été de faire détruire tous les vestiges qui restaient encore à Marrakech et même sur l’ensemble du territoire marocain. C’est ainsi que tout a été détruit à l’exception des tombeaux dont la destruction aurait été un sacrilège. Par contre, le sultan a demandé que l’entrée de la nécropole soit scellée par un mur. Le lieu a donc disparu des mémoires jusqu’en 1917, date à laquelle les tombeaux saadiens ont été redécouverts par le public.

L’utilisation de cette nécropole à Marrakech, a débuté au 14e siècle, mais sa splendeur date du 16e siècle lorsqu’en 1557 le prince Mohamed Cheikh décède, son fils Ahmed El Mansour connu aussi sous le nom de « Ahmed le doré » entreprit des travaux d’agrandissement et d’embellissement. Pour ce faire, il fit construire la koubba « Lalla Mesouada » en honneur à sa mère. Cette dernière y a été inhumée en 1591, ainsi que les différents successeurs du sultan. De tous les mausolées, le plus prestigieux est la salle des douze colonnes qui abrite le sépulcre du sultan fils Ahmed le doré. Dans ce mausolée on retrouve des plafonds en cèdre, ainsi que des stucs qui sont finement travaillés. Les sépultures sont faites de marbre de carrare. On retrouve des textes poétiques sur certaines tombes, par exemple sur la sépulture de la princesse Zorha, on peut lire « voici la tombe de la noble dame, nouvelle lune, merveille des vertus. »

Entre les différents bâtiments, on retrouve un petit jardin, assez minimaliste, qui permet de visiter les mausolées. Pour effectuer une visite bien renseignée de ce lieu mythique et plein d’histoire à Marrakech, il est préférable de se faire accompagner par un guide touristique ayant une accréditation. Avec ce guide la visite ne durera pas plus de 30 minutes. Alors, ne vous faites pas avoir, en prenant ce guide, négociez le prix en fonction de cette durée maximale.