Pendant combien d’heures par jour un enfant peut-il faire un trekking au Maroc ou ailleurs ?

trekking au maroc

Lorsque vous voyagez avec vos enfants, surtout dans le cadre d’un trekking au Maroc, il est important d’organiser votre voyage en fonction d’eux en sachant qu’ils n’ont pas les mêmes capacités physiques que vous. Un enfant ne peut pas marcher autant de kilomètres qu’un adulte, surtout qu’à un certain moment il en aura assez, surtout si le parcours n’est pas attractif. Pour faire un calcul simple, considérez qu’un an équivaut à un kilomètre. En gros, un enfant de 4 ans peut marcher quatre kilomètres par jour. Lorsque l’enfant a moins de quatre ans, il n’est pas conseillé de l’emmener en randonnée. Toutefois, si vous l’emmenez, vous pourrez le porter grâce à un porte-bébé. Restez tout de même vigilant, parce qu’après deux heures d’immobilité l’enfant peut subir le froid ou la chaleur sans s’en plaindre. Faites donc des pauses toutes les deux heures, afin qu’il se dégourdisse les jambes et le corps. Entre 4 et 8 ans, vous ne devez pas faire plus de deux kilomètres par heure avec votre enfant, surtout si vous comptez marcher plusieurs jours d’affilée.

Si vous faites plus de deux heures par jour, il y a des risques pour que l’enfant se désintéresse de l’activité devenue trop monotone à son goût. Optez pour des parcours qui éveilleront sa curiosité, qui lui déclencheront peut-être une passion, pour les animaux, pour les plantes, pour la culture locale, etc. anticipez les moments de récupération, ménagez aussi sa concentration et surtout, évitez-lui les zones aux conditions radicales, c’est-à-dire les régions où il fait trop chaud ou trop froid. Surtout qu’à cet âge, l’enfant ne pourra pas vous dire concrètement de quoi il a besoin ou ce qui le dérange. Restez très attentifs en ce qui concerne l’hydratation et les coups de chaleur, surtout lorsque vous faites un trekking au Maroc, en plein désert ou en pleine montagne.

Lorsque l’enfant est âgé entre 8 et 12 ans, il a des capacités physiques plus fortes qui lui permettent de faire des sorties plus longues. Vous pourrez à ce moment-là songer à effectuer des parcours de plus de 10 kilomètres chaque jour lors de votre trekking au Maroc ou ailleurs. Faites tout de même attention à ne pas trop répéter les jours de marche, et soyez attentifs aux effets des gros coups de fatigue. L’idéal serait d’impliquer votre enfant dans la préparation du voyage, mais aussi au fur et à mesure de l’évolution du parcours. Prenez des décisions importantes avec lui et faites appel à ses capacités de jugement. Laissez-lui aussi un peu d’indépendance une fois sur place, en lui imposant tout de même des points de rassemblement régulièrement. Lorsque l’enfant est âgé de plus de 12 ans, il peut parcourir le même nombre de kilomètres qu’un adulte, surtout au-delà de 14 ou de 15 ans. À cet âge en plus l’enfant a une bonne capacité de récupération et d’endurance. Il faudra surtout stimuler sa motivation pour qu’il fasse le voyage avec entrain.