L’architecte au Maroc face aux prix des biens immobiliers

architecte au Maroc

Le mois de mai 2015 permet de faire face à une baisse de prix dans les biens immobiliers à travers tout le Maroc. Cette baisse est affichée depuis plusieurs mois, mais elle n’a apparemment pas eu d’influence sur les demandes. Les demandes n’ont enregistré aucun changement durant le mois de mai. Précisons que durant le mois de mai 2014, la même stagnation dans les demandes était perceptible. C’est l’occasion de se demander si l’architecte au Maroc continuera de développer des projets sur place. Les prix sont différents selon les villes et les quartiers. Dans la ville de Casablanca, on retrouve le Triangle d’or, le quartier le plus cher de la ville où le prix moyen au mètre carré est supérieur à 23 278 dirhams. Dans le quartier Ain diab, le prix moyen au mètre carré était de 22939 dirhams, tandis qu’à Anfa il était de 21957 dirhams. Dans le quartier Racine, le prix moyen au mètre carré était de 21 047 dirhams pendant la même période.

Dans les quartiers Sidi Moumen, Hay Mohammadi et Ben Msick, les prix affichés étaient trois fois inférieurs. Au mois de mai 2015, les prix observés dans les quartiers Triangle d’or et Anfa supérieur ont augmenté respectivement à hauteur de 17,9% et 7,6%. Par contre dans les quartiers Ain diab et Anfa, les prix ont enregistré des baisses respectives de -3,9% et -4%. Dans la zone périphérique de Casablanca, Dar bouazza affiche les prix les plus élevés avec 13 099 dirhams au mètre carré, vient ensuite Bouskoura où le prix moyen au mètre carré est de 10 181 dirhams. C’est l’occasion de se rendre compte que les architectes au Maroc sur le site Bab Design font un travail remarquable dans ces régions.

Dans la ville de Rabat, le secteur immobilier évolue par petites « touches », les quartiers avec les biens les plus chers, se situent dans l’arrondissement Agdal-Ryad et Souissi. Le quartier Haut Agdal affiche des prix moyens de 20 740 dirhams au mètre carré. Dans un quartier comme Fadessa, les prix sont deux fois inférieurs pour la même période. Fadessa est l’un des quartiers les plus habités et sollicités par la classe moyenne, où avec l’aide d’un architecte au Maroc, les particuliers bâtissent des biens exceptionnels. Dans les quartiers de l’Océan et Riad, les prix moyens ont connu des baisses respectives de 5,8% et 2 ,1% sur les deux derniers mois, pendant que le quartier Agdal a vécu une hausse des prix à hauteur de 3,4%.