About

Posts by :

Quelles sont les conditions de location de bien immobilier en résidence à Koh Samui ?

residence a Koh Samui

Lorsque l’on vient d’arriver dans une nouvelle ville, disons même un nouveau pays, il n’est pas évident de trouver ses marques, encore moins de trouver un endroit où s’installer avec sa petite famille. Un lieu que l’on appellera son foyer et dans lequel on pourra se créer des souvenirs avec ses proches. Pour mener cette recherche à bien et mettre toutes les chances de son côté, il est plus judicieux de se rapprocher d’une agence immobilière installée sur place et jouissant d’une bonne notoriété. De cette manière l’agence s’occupera de trouver le bien immobilier à Koh Samui via le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/, qui correspond à vos critères. Après quelques visites si vous avez envie de procéder à la location de ce bien, l’agence se chargera également d’établir ou de participer à l’établissement du contrat de location qui vous liera à votre propriétaire. Avant de s’engager, il est important que l’agence effectue une petite enquête sur la résidence qui vous intéresse, afin de déterminer quelles sont les charges effectives, l’organisation de la résidence et son fonctionnement. En résumé vous devez glaner le maximum d’informations possible.

Les contrats de location pour les biens immobiliers à Koh Samui ou en Thaïlande en général, sont établis pour une durée de 12 mois. Certains peuvent opter pour un contrat d’une durée de 48 mois, qui permet parfois au locataire de bénéficier d’une réduction de loyer. Tout est négociable dans ce contexte. Il est important de préciser qu’avant de remettre les clés au locataire, le propriétaire effectue un état des lieux formel en présence de toutes les parties c’est-à-dire lui-même, l’agence immobilière et le locataire. Cet état des lieux sera l’un des éléments justificatifs du remboursement ou non de la caution. La caution est remboursée en moyenne 30 à 45 jours après que l’état des lieux ait été établi avec le propriétaire. Il est préférable de bien prendre soin de l’appartement si on souhaite récupérer la totalité de sa caution.

Il faut savoir qu’en général les frais de loyer des biens immobiliers à Koh Samui ou ailleurs en Thaïlande, ne comprennent pas les frais annexes comme Internet, le câble TV, ou la consommation d’électricité et d’eau. Le loyer se paye par virement bancaire chaque début de mois. Quant aux factures d’eau et d’électricité, elles sont payables auprès des services concernés ou au sein même de l’immeuble, selon les conditions de la résidence. En Thaïlande les chaînes de magasins permettent de s’acquitter de ce genre de frais.

 

Immobilier à Marrakech : Comment réaliser votre rêve en devenant propriétaire ?

immobilier marrakech

Marrakech est une ville qui fait rêver les voyageurs et les investisseurs du monde entier. Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux même si les dernières années ont été légèrement plus creuses que les précédentes à vouloir s’installer ou plus simplement investir leur denier dans un bien immobilier à Marrakech et réaliser tous leurs projets même les plus fous pour commencer une nouvelle vie sous le soleil et loin du stress et des tracas ! Investir dans l’immobilier à Marrakech avec Chic Riad permet de réaliser un de ses rêves les plus fous mais faut-il encore prendre quelques précautions pour ne pas se faire avoir et faire une mauvaise affaire !

Marrakech, une ville star !

La ville ocre a connu un regain d’intérêt aussi bien des touristes que des investisseurs immobiliers au début des années 2000 quand les médias ont relancé la destination. Il faut dire que la ville a tout pour plaire ! Il y fait beau tout au long de l’année, les prix des voyages low cost sont intéressants pour un budget européen et elle est très bien desservie par les compagnies aériennes européennes. Une destination soleil de qualité à moins de trois heures d’avion de Paris mais venir en vacances quelques jours ou semaines par an à Marrakech n’a pas la même saveur et ne requière pas les mêmes contraintes que de se lancer dans un investissement, peut-être l’investissement d’une vie pour ceux qui souhaitent changer d’activité et tenter de nouvelles choses expériences au Maroc.

Certaines destinations pour les vacances sont mises en avant et beaucoup de voyageurs y voient une réelle opportunité d’investir dans la pierre aussi bien dans un appartement, d’une villa avec piscine ou d’un riad haut de gamme. Il faut toujours être prudent en investissant dans un bien que ce soit comme une résidence secondaire pour venir en vacances quelques semaines par an, pour passer votre retraite sous le soleil et la douceur de vivre ou encore pour profiter de l’intérêt de la ville pour changer de vie et commencer une nouvelle activités professionnelles car les désillusions peuvent être grande surtout quand on y va tête baissée sans prendre en compte quelques conseils simples. Ville à la mode ne rime pas forcément avec bons plans immobiliers ! Si investir dans un bien à Marrakech, prenez votre temps pour faire le bon choix et investir votre argent dans un bien de qualité qui en vaut réellement la peine.

Quelques conseils pratiques !

L’un des premiers conseils qu’un chasseur de biens ou qu’un agent immobilier professionnel doit donner à ses clients et de définir leurs besoins mais également en définissant un budget en adéquation avec leurs attentes. Une fois que les besoins et le budget sont mis en place, on peut enfin partir la recherche aux biens. Il y a une dizaine d’années la plupart des acheteurs achetaient sur plan sur des maquettes idéales ou des plaquettes commerciales où la vie parfaite des habitants imaginaires défilaient. Le problème d’acheter sur plan avec en arrière fond un terrain caillouteux que les promoteurs du projet décrivent comme une future oasis laissent présager beaucoup de déceptions une fois le projet livré dans les cas où celui-ci a vu le jour ce qui n’a pas toujours été le cas à Marrakech. Acheter sur plan peut dans la majeure partie des cas bien se terminer avec un bien à la hauteur des espérances des acheteurs mais si vous vivez à l’étranger et que vous n’avez pas le temps de surveiller les travaux de votre villa ou de votre appartement au jour le jour mieux vaut fuir cette solution et investir quelques milliers d’euros de plus pour acheter un bien existant ! Actuellement le marché est en baisse dans la majeure partie des grandes villes du Royaume. A Marrakech une baisse de 25% a été enregistrée en quelques mois seulement. Une baisse nécessaire pour niveler le marché et qu’ils reprennent des couleurs après des hausses vertigineuses. Le marché dispose également de nombreux biens à vendre ou à louer. Il ne faut pas hésiter à négocier pour les obtenir au bon tarif car selon certains experts les prix donnés aux ressortissants marocains sont entre deux et huit fois moins élevés que ceux adressés aux étrangers. Une pratique déloyale et abusive trop souvent appliquée par les promoteurs. En passant par une agence, une commission vous sera demandé mais vous aurez la tranquillité de l’esprit et le meilleur prix négocié !

Les tombeaux Saadiens, dernier vestige de la dynastie saadienne à Marrakech

marrakech

Les tombeaux Saadiens représentent l’un des rares vestiges de la puissance et même du raffinement de la dynastie Saadienne qui a régné sur la ville de Marrakech http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/ pendant son âge d’or, entre 1524 et 1659. Situés non loin de la mosquée de la Kasbah, dans la médina, les tombeaux saadiens ont été épargnés par la volonté de faire disparaitre des traces de cette dynastie. En effet, au début du 18e siècle, le sultan Moulay Ismail régnait sur Marrakech et il décida de faire disparaitre tout ce qui représentait ou plutôt rappelait la magnificence de la dynastie Saadienne. L’un des moyens d’atteindre cet objectif a été de faire détruire tous les vestiges qui restaient encore à Marrakech et même sur l’ensemble du territoire marocain. C’est ainsi que tout a été détruit à l’exception des tombeaux dont la destruction aurait été un sacrilège. Par contre, le sultan a demandé que l’entrée de la nécropole soit scellée par un mur. Le lieu a donc disparu des mémoires jusqu’en 1917, date à laquelle les tombeaux saadiens ont été redécouverts par le public.

L’utilisation de cette nécropole à Marrakech, a débuté au 14e siècle, mais sa splendeur date du 16e siècle lorsqu’en 1557 le prince Mohamed Cheikh décède, son fils Ahmed El Mansour connu aussi sous le nom de « Ahmed le doré » entreprit des travaux d’agrandissement et d’embellissement. Pour ce faire, il fit construire la koubba « Lalla Mesouada » en honneur à sa mère. Cette dernière y a été inhumée en 1591, ainsi que les différents successeurs du sultan. De tous les mausolées, le plus prestigieux est la salle des douze colonnes qui abrite le sépulcre du sultan fils Ahmed le doré. Dans ce mausolée on retrouve des plafonds en cèdre, ainsi que des stucs qui sont finement travaillés. Les sépultures sont faites de marbre de carrare. On retrouve des textes poétiques sur certaines tombes, par exemple sur la sépulture de la princesse Zorha, on peut lire « voici la tombe de la noble dame, nouvelle lune, merveille des vertus. »

Entre les différents bâtiments, on retrouve un petit jardin, assez minimaliste, qui permet de visiter les mausolées. Pour effectuer une visite bien renseignée de ce lieu mythique et plein d’histoire à Marrakech, il est préférable de se faire accompagner par un guide touristique ayant une accréditation. Avec ce guide la visite ne durera pas plus de 30 minutes. Alors, ne vous faites pas avoir, en prenant ce guide, négociez le prix en fonction de cette durée maximale.

La médersa Ben Youssef, monument historique de Marrakech

ben youssef Marrakech

La ville de Marrakech compte de nombreux lieux touristiques, certains à vocation de loisirs et d’autres dont l’usage pourrait quelques fois surprendre. Dans ce dernier cas, nous pouvons prendre l’exemple d’un bâtiment qui est véritablement ancré dans l’histoire de Marrakech http://cityguide-marrakech.blogspot.com/ et du royaume dans son ensemble. Il s’agit de la Médersa Ben Youssef. Cette médersa est un joyau issu de l’architecture arabo-andalouse, elle a été fondée par Abu al-Hasan sultan de la dynastie Mérinide. La structure actuelle tel qu’elle est connue a été faite dans les années 1570 par les saadiens, et une restauration a permis de redonner au bâtiment son éclat en 1950. La médersa Ben Youssef est une œuvre du sultan saadien Abdallah el-Ghalib grâce à qui les travaux ont été achevés entre 1564 et 1565. La médersa tient son nom du sultan almoravide Ali Ben youssef. Pendant plus de 4 siècles, cette médersa était un foyer d’accueil pour les étudiants désireux de s’instruire dans divers domaines, parmi lesquels la théologie.

À cette époque le bâtiment disposait de 132 chambres qui étaient réservées aux étudiants venant d’autres villes que Marrakech. Ces chambres permettaient de loger une moyenne de 900 étudiants. À l’opposé de la porte d’entrée et perpendiculaire au bassin de forme rectangulaire, on trouve la salle de prières. Cette dernière compte 3 nefs séparées par des piliers faits en marbres qui supportent des arcs embellis par des motifs ornementaux. La nef centrale donne accès à une salle de petite taille en forme de demi-cercle dont l’entrée est décorée de fleurs et formes géométriques. Certes nous savons ce qu’est la médersa de Ben Youssef et la place qu’elle occupe dans la ville de Marrakech, mais il serait également important de savoir ce que c’est une médersa.

Une médersa ou encore madrassa est un mot dont l’origine est arabe et qui désigne une école. Il peut s’agir d’une école laïque, ou même d’une école religieuse, sans distinction de religion. Le même terme peut être utilisé pour désigner une université théologique d’orientation musulmane. En règle générale, c’est un lieu dédié à l’étude du droit, principalement la Charia, la loi islamique comme elle est décrite dans le Coran. Dans les médersas, y compris celles de Marrakech, on enseigne les 4 rites liés aux quatre écoles de droit, on y enseigne également la philosophie et la langue arabe. La médersa sert parfois de mosquée dans le quartier ou à l’opposé, une mosquée peut servir de médersa.

Incoming search terms:

  • université ben youssef

Quels facteurs à considérer dans le choix de sa trottinette électrique ?

trottinette-electrique

Avant de vous lancer dans l’achat d’une trottinette électrique http://trottinetteelectriquemag.skynetblogs.be/, vous devez prendre en considération quelques critères importants. Ces derniers vous permettront de choisir la trottinette qui convient le mieux à votre style de vie et à vos envies en termes de transport et de déplacement dans la ville. Vous devez donc visualiser vos trajets les plus réguliers, et évaluer les distances que vous parcourez régulièrement, les revêtements des chemins que vous empruntez, etc. Parmi les paramètres les plus importants à prendre en compte, nous pouvons citer la vitesse, le poids, l’autonomie, le confort, la position de conduite, l’ergonomie, et la puissance du moteur. Voilà globalement les facteurs que vous ne devez absolument pas négliger lors de votre acquisition, et qui sauront vous permettre de déterminer la trottinette idéale pour vous. La vitesse est l’un des premiers facteurs à prendre en compte, elle se situe généralement entre 25 et 40 km/h.

L’autonomie des véhicules électriques du type trottinette se situe en moyenne entre 20 et 40 km. Au premier abord, ce critère compte parmi ceux qui sont importants aux yeux du futur conducteur. Les temps de charge par contre sont assez courts, et un véhicule à autonomie basse peut être rechargé plusieurs fois par jour. Cela permettra de compenser la faible autonomie. La portabilité des trottinettes électriques est devenue un enjeu important pour les utilisateurs, surtout pour ceux qui souhaitent les emmener partout avec eux, au bureau, dans le bus, dans un immeuble, etc. les poids de trottinettes varient entre 7 et 18 kg. Il faut noter que plus une trottinette est légère, moins les roues sont grosses, diminuant ainsi le confort de l’engin, particulièrement sur les routes difficiles.

S’agissant justement du confort, comme nous l’avons déjà dit, le type des pneus influence énormément. Les pneus de 6 pouces, faits en gomme ou dotés de chambres à air en 10 ou 16 pouces, tous ces éléments changent tout. Le confort d’une trottinette électrique peut aussi être lié aux amortisseurs, qu’ils soient mécaniques, à ressort, ou même par bras oscillant. Dans tous les cas, il est clair que rien n’est aussi confortable qu’une roue gonflée. Le confort est aussi déterminé par le type de revêtement sur lequel vous circulez, ainsi que la distance que vous parcourez. Parmi les types de revêtements, nous pouvons citer les pavés, les trottoirs, les routes de campagnes, l’asphalte, etc. L’ergonomie et la position de conduite sont des facteurs qui sont définis par le type de guidon et le plateau que l’on appelle aussi deck. La puissance du moteur n’est pas le seul facteur déterminant, elle doit être associée au voltage, à un logiciel de configuration et à d’autres éléments. Voilà globalement les facteurs qui font d’une trottinette ce qu’elle est.

Que faut-il savoir pour bien choisir sa trottinette électrique pour enfant ?

trottinette electrique

Depuis quelques années, l’utilisation de la trottinette électrique pour enfant ou pour adulte prend de plus en plus d’ampleur, cet engin est véritablement devenu populaire à travers le monde. Du fait de ses nombreux avantages, cet instrument de transport léger est désormais beaucoup plus puissant et autonome qu’il y a quelques années grâce aux avancées technologiques. Quels sont les éléments que vous deviez prendre en considération lorsque vous souhaitez acquérir un tel appareil, que ce soit pour votre enfant ou pour vous-même, car rappelons-le, à la base la trottinette était à l’origine un jouet destiné à l’usage des enfants, avant de devenir l’instrument de transport que nous connaissons et utilisons. Pour en revenir aux critères de choix, il est vrai que le confort est important, mais d’autres facteurs sont prioritaires, notamment la facilité d’entretien, ou encore le système de sécurité. De plus, si la trottinette est destinée à parcourir de longues distances, il faut vérifier que la batterie disposera de suffisamment d’autonomie pour cela, et surtout ne négligez pas le poids total du conducteur.

L’un des principaux arguments qui font en sorte que la trottinette électrique sur le site https://trottinetteelectriqueattitude.wordpress.com/ pour enfant ou pour adulte est devenue aussi populaire est que l’environnement a de plus en plus besoin d’être préservé. Se déplacer avec un engin de ce type, sur les petites ou les grandes distances, contribue fortement à changer l’état actuel des choses et réduit de beaucoup l’empreinte carbone du conducteur. Ce facteur concerne également les autres moyens de transport écologiques. C’est là le principal avantage de la trottinette, mais elle en a beaucoup d’autres qui pourraient vous convaincre à en acheter une si vous ne l’avez pas encore fait.

Les trottinettes électriques pour enfant ou pour adulte sont des engins simples d’utilisation et légers. Il devient ainsi plus pratique de s’en servir en zone urbaine et on peut les emmener partout avec soi, et les ranger aisément. Les trottinettes électriques ne sont pas difficiles à utiliser, pratiquement tout le monde peut s’en servir, l’apprentissage n’est pas difficile, il suffit de monter dessus et de se laisser guider par l’appareil, c’est beaucoup plus facile que le vélo. Voilà un autre facteur qui pousse à son adoption. Sur le plan économique, la trottinette présente aussi un avantage non négligeable. Il n’y a pas de charges de carburant à payer, puisque la batterie de la trottinette électrique se recharge sur des prises électriques standard. Vous avez donc des éléments de considération pour vous convaincre à l’utilisation de la trottinette.

La chaise Barcelona, création de Lilly Reich et Ludwig Mies

La chaise Barcelona  est un trésor de l’aménagement d’intérieur design, qui date du 20ème siècle. Ce trésor nous le devons à deux designers d’origine allemande : Ludwig Mies van der Rohe et Lilly Reich. Les deux partenaires ont été sollicités en 1929, en vue de concevoir le pavillon allemand à l’Exposition internationale qui s’est tenue en Espagne cette année-là. Après avoir conçu le pavillon, ils se sont rendu compte qu’il fallait concevoir les meubles censés donner plus d’éclat au pavillon construit. C’est dans cette lancée qu’ils ont conçu cette chaise voir sur le site https://www.chaisebarcelona.com/fr/chaise-barcelona sur laquelle pratiquement personne ne s’est assis pendant l’exposition. En effet l’Exposition internationale de 1929 devait accueillir de nombreux dignitaires européens et des têtes couronnées, alors il s’agissait de les impressionner par les œuvres présentées. Au cœur de son pavillon futuriste, Ludwig Mies a installé sa chaise qui était faite de cuir et de métal. Un meuble à l’allure volontairement majestueuse et dont les matériaux et les méthodes de production (à la main) en ont fait un objet de luxe couteux.

Comment les créateurs de la chaise Barcelona se sont rencontrés ?

Lilly Reich, en tant que designer de renom en Allemagne est enrôlée dans le Werkbund, une association réunissant de nombreux designers allemands, à des fins de promotion des œuvres allemandes. Du fait de son implication dans l’association, Lilly Reich fait la rencontre de Ludwig Mies et c’est en 1926 qu’elle part de Francfort pour Berlin afin de travailler avec l’architecte designer. Ils ont dès ce moment été des partenaires sur le plan professionnel comme sur le plan intime. Cela a duré 13 ans : de 1925 à 1938. Date à laquelle Mies quitta l’Allemagne pour les États-Unis. La légende dit que les deux artistes étaient inséparables, travaillant pour l’organisation des expositions du Werkbund. Ils ont également collaboré sur différents projets dans le mobilier comme la chaise Barcelona, et l’architectural comme la villa Tugendhat à Brno.

Parmi les meubles au design moderne qu’ils ont conçus ensemble, les plus célèbres sont sans aucun doute les chaises Barcelona et Brno. Certains professionnels pensent qu’il y a un lien profond entre l’éclosion du talent de Mies et sa rencontre avec Lilly Reich. En effet, avant sa rencontre avec Lilly Reich, Mies n’a produit aucun meuble moderne et contemporain. Le même constat peut être fait après leur séparation. Pendant que Mies était directeur de la Bauhaus, école de design et d’architecture, Lilly Reich y travailla comme professeur de design intérieur et de design d’ameublement jusqu’à la fin des années 1930. Mies émigra aux États-Unis en 1938 sans Lilly Reich qui continuait à s’occuper de ses affaires en Allemagne. Lilly Reich mourut en décembre 1947.

Quelles démarches avant la location de voiture à la Réunion pour un aménagement à Paris ?

location de voiture à la Réunion

Avant de faire une location de voiture à la Réunion sur le site http://www.europcar-reunion.com/ pour faire aboutir votre déménagement à Paris vous devez être doté d’une autorisation, elle n’est pas obligatoire, mais elle permet de faciliter le processus de déménagement. Cette autorisation vous permet de garer le véhicule de déménagement et de de charger ou décharger vos meubles sans être inquiété par les voisins ou les automobilistes ou même les policiers qui pourraient vous donner une amende. Cause de cette situation, le manque d’espace dans la ville de Paris. Si vous pensez que vous verrez cela le jour même du déménagement, détrompez-vous, car vous bloquerez la rue, ce qui vous obligera certainement à porter vos affaires à deux rues du domicile. Ou au pire, vous aurez un véhicule qui fera à chaque fois le tour du pâté de maisons et qui reviendra juste quelques minutes pour vous donner le temps de décharger vos affaires avant de repartir et de revenir, ainsi de suite, un manège qui peut vite vous faire tourner la tête. Pour demander l’autorisation qui vous empêchera de subir tous ces tracas, remplissez un formulaire que vous trouverez en ligne et qui vous donnera le droit de stationner maximum trois véhicules à proximité du nouveau logement. L’autorisation vous permet de rester plus longtemps sur les places de parking payantes jusqu’à ce que vous ayez fini votre emménagement.

Cela vous évitera aussi de vous faire enlever le véhicule par la fourrière qui est plutôt rapide dans cette ville. Demandez l’autorisation au moins deux semaines avant la date prévue puisque les délais de traitement de la demande varient entre 3 et 5 jours. Ne prenez pas de risques. Il est préférable de poser une affichette qui précise que vous êtes en déménagement dans l’escalier de votre nouvelle résidence, ainsi vos voisins seront prévenus et ne pourrons pas de plaindre. Voilà ce que vous devez entreprendre à Paris avant d’y emménager. L’un des aspects les plus importants du déménagement peu importe l’endroit, est le véhicule de transport. Il est logique que vous ayez besoin de solliciter une location de voiture à la Réunion pour emménager à Paris. Dans un cas comme celui-là, la distance vous impose de contacter une société professionnelle qui vous accompagnera dans toutes les étapes du déménagement. Certains pourront vous proposer des formules avec plusieurs moyens de transport pour mener vos effets de la Réunion jusqu’à Paris.

Avant de vous lancer dans la location de voiture à la Réunion, prenez tout de même le temps de vérifier le volume de vos meubles et de vos cartons, en vous servant d’un calculateur de volume que vous pourrez trouver en ligne. De cette manière vous saurez à l’avance quel type de véhicule il vous faut et quelles sont les autres solutions pour que vous arriviez sans encombre à Paris avec tous vos meubles. Si vous prévoyez de contacter une agence de location, dîtes-vous que vous devez le faire longtemps à l’avance ? Les sollicitations pour Paris étant nombreuse, ils doivent vous programmer et pouvoir gérer tous les aléas qui sont liés à votre déménagement.

Comment être vus dans la nuit quand on conduit une trottinette électrique ?

trottinette electrique

Très souvent les conducteurs d’engins personnels comme la trottinette électrique sur le site http://www.trottinetteelectrique.eu/, le vélo, ou la roue n’ont pas de moyens de se faire remarquer dans la nuit. Tout comme on ne les remarque pas, on sait difficilement ce qu’ils vont faire, dans quelle direction ils vont aller ensuite ? De nombreux outils sont en cours de développement afin d’apporter des solutions aux diverses situations qui pourraient surgir. Parmi ces alternatives, nous pouvons citer le brassard lumineux. Une idée pourtant toute simple, mais il fallait l’envisager, en plus de ses performances, il coute seulement 20 euros. Il s’agit en fait d’un brassard à enroulement automatique doté de bandes rétro réfléchissantes, ce n’est pas tout, le brassard est également doté de LED. Le brassard est pratique dans le sens où on peut le fixer où on souhaite, sur le bras, sur la jambe, sur le vélo, etc. Les possibilités sont infinies, il suffit d’avoir l’imagination fertile.

Le brassard présente également l’avantage d’être petit et compact, on peut donc le mettre dans n’importe quelle poche, le garder dans l’un de ses tiroirs, le mettre dans son sac à main. C’est un accessoire léger, joli, fun et aux belles finitions. C’est un outil qui pourrait être très utile aux conducteurs de trottinettes électriques qui n’ont pas de moyen de signalisation. Se servir des systèmes rétro réfléchissants seuls n’assurent pas une grande efficacité, puisqu’ils sont utiles seulement quand il y a une lumière à réfléchir, sinon ils ne servent pas vraiment à grand-chose.

Dans les endroits sombres, en cas de pluie ou de brouillard, les systèmes réfléchissants n’assurent pas un bon niveau de visibilité, et encore moins la sécurité des conducteurs. Avoir des LED continuellement et clignotants permet d’être visible tout le temps et peu importe le climat qu’il fait. Bien évidemment si vous faites de la trottinette électrique sous la pluie, ce brassard ne remplace pas un gilet ni un sursac à LED, mais c’est un bon complément pour tous les équipements que vous avez. Ainsi, grâce à son prix et à sa facilité d’utilisation, cet accessoire permettra au plus grand nombre de se rendre visible. Les enfants peuvent ne pas vouloir porter le gilet jaune, mais ils seront plus enclins à porter ce brassard qui leur fera penser à un sabre laser enroulable. C’est véritablement un outil qui comblera les petits comme les grands.

La production de l’éthanol pour la cheminée en France

cheminee

Les chiffres sont révélateurs : 12 millions d’hectolitres de bioéthanol sont produits chaque année sur le territoire français. Ces biocarburants sont obtenus à partir des ressources de l’agriculture, qui sont donc des ressources renouvelables parmi lesquelles nous pouvons citer la betterave, les céréales, etc. Avec les progrès technologiques auxquels on assiste, l’impact négatif que la production de ces cultures avait sur l’environnement a fortement baissé. Désormais ces résultats participent au bilan positif des biocarburants en France. Ainsi se servir de bioéthanol pour alimenter sa cheminée à l’éthanol sur le site http://www.chemineo.fr/ est moins polluant qu’il y a quelques années. Rappelons que les céréales et les betteraves constituent 98% du bioéthanol fabriqué sur le territoire français, pendant que les 2% restants représentent la distillation des résidus de vinification. En France, les terres utilisées pour produire la biomasse nécessaire à la distillation du bioéthanol ne représentent que 1% de la surface agricole totale. Ces dernières bénéficient de techniques agronomiques et agricoles destinées aux plantes utilisées pour l’alimentation.

Comment éviter la hausse des températures ?

Depuis quelques décennies les cultures céréalières et betteravières ont affiché des progrès en matière de bilan environnemental. Toutefois elles restent des productions végétales et sont donc très concernées par les conséquences du changement climatique, notamment la hausse des températures et ses conséquences : la baisse de la ressource en eau, phénomènes climatiques extrêmes, etc. Avec ces phénomènes, la production de bioéthanol pour cheminée à l’éthanol devient assez compliquée. Afin de ne pas trop subir les effets de ces réalités, des agriculteurs ont mis en place des stratégies qui apportent des résultats perceptibles.

Il est vrai qu’en fonction de sa nature chaque plante réagit différemment au changement de climat. Les betteraves sucrières par exemple bénéficient des températures élevées et du fort taux de CO2, deux facteurs qui lui permettent de stocker plus de sucre, par contre au-delà de 35°C, leur croissance s’arrête. Les changements climatiques représentent une forte menace pour les plantes capables de produire de l’énergie renouvelable pour nos cheminées à l’éthanol. Dans le secteur agricole, de nombreuses méthodes ont été mises sur pied afin de préserver ces plantes des aléas climatiques. Nous pouvons citer entre autres l’évitement des périodes de sécheresse grâce au décalage des cycles culturaux, ou encore la mise au point de variétés de plantes plus résistantes et plus précoces. Ces nouvelles variétés seront capables de résister aux maladies, aux agressions parasitaires qui sont renforcées par le réchauffement de la planète, au stress hydrique, etc.